Les aventures de la création d'entreprise - Episode 3 ou allez, je me lance • Les Aventuriers du Biscuit

0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Bonjour les porteurs de projets,

Je suis allée à de nombreuses réunions d’information sur la création d’entreprise pour faire avancer mon projet de coffrets cadeaux de biscuits décorés et, au fur et à mesure, j’étais de plus en plus déterminée à me lancer en SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). Il s’agit d’une forme juridique assez récente de plus en plus plébiscitée par les entrepreneurs car elle présente de nombreux avantages (responsabilité limitée, possibilité de choisir entre les rémunérations et dividendes, pas de cotisations sociales sur les dividendes, régime général de la sécurité sociale…). Cela me paraissait être le statut idéal. Et pourtant, je me suis inscrite en auto-entrepreneur.

Pas toujours facile de mener des démarches entrepreneuriales en tant que particulier

Pour construire le business plan, établir un prévisionnel, budgéter un projet, il faut des devis, des estimations de coûts assez précis, avoir une idée des charges que l’on devra supporter. Combien coûte un local ? Où trouver un laboratoire de production, pour quel coût ? Y-a-t-il des conditions commerciales sur les expéditions pour les e-commerçants à la Poste ? Quels sont les frais bancaires pour les ventes en ligne ? En fait, en tant que particulier, même lorsque l’on est porteur de projet, ce n’est pas toujours évident d’obtenir toutes les informations. La question qui revient régulièrement, c’est “avez-vous un Siret ?” 

Entrepreneur

Pas simple non plus de tester la vente d’un produit sans statut juridique officiel

J’ai développé mon offre de coffrets cadeaux, mes gammes de biscuits, mis en place un certain nombre d’outils marketing et j’ai souhaité tester auprès de commerçants de mon quartier. Là encore, difficile de vendre, même en faible quantité, sans possibilité de fournir un devis, une facture, de garantir la qualité du produit,surtout un produit alimentaire, de se faire assurer. Même constat sur les places de marché en ligne, il faut un minimum pour jouer avec les bonnes règles du jeu.

J’ai finalement choisi un démarrage de mon projet en auto-entreprise

En phase de lancement de projet, j’ai finalement choisi l’auto-entreprise. Les formalités en ligne sont d’une rapidité impressionnante ! En quelques jours, j’ai reçu mon immatriculation avec mon code Sirene, Siret et APE de l’Insee. Pas de comptabilité complexe au démarrage (il faut juste bien noter les dépenses et les recettes dans un fichier), pas de gestion de la TVA. J’ai accès aux magasins pros ! J’ai pu faire ma première visite chez Métro avec un chariot géant, yesss ! J’ai pu ouvrir mon compte bancaire séparé.

Lancement entrepreneur

Je peux maintenant vraiment lancer mes tests de ventes avec la belle période des fêtes de Noël qui approche. La Sasu, ce sera quand ma petite entreprise aura grandi mais pour ça, j’ai besoin de tout votre soutien !